Fourmis

Terrarium pour fourmis

Aquarium fourmi

L’idée était de faire une fourmilière reproduisant un environnement plus naturelle que les fourmilières classiques qui sont fabriquées (P.E. en béton cellulaire).

Cela aussi pour raisons pratiques :

Un terrarium rempli avec un gros volume de terre offre quelques avantages :

La terre sèche en surface mais garde longtemps  l’humidité plus en profondeur (surtout avec une terre qui conduit lentement l’humidité (tourbe à éviter)).

Ainsi, on a un gradient d’humidité qui permet aux fourmis de trouver leurs bonheurs.

L’inertie thermique de la masse de terre également offre des conditions plus naturelles.

Cependant, l’on ne voit qu’une petite partie des galeries.

Avec de la terre, il devient possible de mettre un peut de verdure (plantes grasses, cactus, mousse, etc.) ainsi que des pierres.

Pour l’aération, un circuit électronique pilote un ventilateur qui s’enclenche toutes les 4 heures environ. Il tourne à plein régime pendant 5 minutes, puis a régime réduit pendant 30 min.

Le  régime soutenu permet une aération des galeries (ne me demandez pas si cela est vraiment nécessaire) et les 30 minutes de léger souffle permet de sécher la terre en surface et de reproduire le vent.

Le choix du ventilateur est important : en effet, beaucoup de ventilateur font encore un petit bruit à faible vitesse.

Mettre la terre dans l’aquarium est délicat. J’ai

procédé comme suit :

D’abord concasser de la terre lourde (avec beaucoup d’argile), mélanger avec du sable.

Si pas assez humide : mettre avec un peut d’eau dans un cornet en plastique et attendre 1-2 jours que l’humidité s’homogénéise.

Attention, si la terre est trop humide, elle salira les vitres de l’aquarium.

Pour mettre la terre dans l’aquarium, il faut la poser par petite quantité en évitant trop de frottements sur les parois (pour raison de salissures).

terrarium

Pour mettre les fourmis, j’ai procédé comme suit : j’ai capturé une reine trouvée par terre en juin que j’ai placé dans une petite boîte en attendant que la colonie grandisse.

Bla bla bla

Les collages sont faits au silicone ou Polyamide fondu (Pistolet à colle)

Plaque de plexiglas :

Pour l’étanchéité, j’ai utilisé une mousse, mais ce n’est pas idéal, car il y avait des petites inégalités sur la hauteur et donc les fourmis pouvaient s’échapper. Il a fallut que je place des des poids (env. 2 kg) pour la former. Des joints pour porte ou fenêtre collés sur le bord de l’aquarium aurais surement été une meilleur solution, et ça aurais été moins visible.

.

Ventilateur :

La grille en dessus du ventilateur doit être très fine sinon les fourmis passent au travers (expérience faite, j’ai du rajouter un tissus en coton).

L’espacement entre la plaque de plexi et le ventilo est de 5-10 mm. Cela permet de brasser plus d’air et de limiter le bruit (grille trop proche).

L’idée de prendre un ventilateur quelconque et de limiter la vitesse pour réduire le bruit ne fonctionne pas très bien : en effet, la plupart on un petit bruit résiduelle qui peut être gênant pour les fourmis et pour soi (le soir surtout).

Le  modèle le plus silencieux que je connaisse est le 4412F/2GL de chez ebmpapst (noté aussi 4412 FGL je crois) 119 mm, 7 – 14 V mais fonctionne encore sous 3,2 V.

Voici ci-dessous le circuit électronique fabriqué à la vas vite qui pilote le ventilo :

DSCN0030.

L’aire de chasse :

Le grillage ou tissus permet à l’aire de sortir lors ce que le ventilo est en marche.

Je me suis rapidement rendu compte que les fourmis était dérangées lors ce que j’ouvrais le couvercle pour changer la nourriture (En effet, la nourriture trop vielle doit être enlevée pour éviter le développement d’acariens) j’ai donc rajouté un bout de bouteille en PET avec le bouchon pour pouvoir rajouter de la nourriture sans les déranger. Ainsi on a besoin d’ouvrir le couvercle moins souvent. Cela est nécessaire pour nettoyer et on peut le faire le matin ou il n’y a généralement pas de fourmis dans l’aire de chasse.

Un autre point très important est l’entrée du tube : il ne doit pas trop dépasser a l’intérieur car elle on beaucoup de peine à retrouver la sortie.

Si il est en hauteur, une petit rampe est très utile pour qu’elles arrivent à trainer les insectes jusqu’au nid.

Les tous dans le du tuyau permettent à l’aire de circuler et aux fourmis de passer.

Aire de chasse

DSCN0057DSCN0087

.

L’arrosage :

Un petit robinet pour régler un faible débit (gouttes a gouttes) est très utile pour laisser le temps a l’eau de diffuser lentement dans la terre sans inonder les galeries ni éclabousser les bords de l’aquarium et laisser des taches.

Un  début de condensation sur les parois est une bonne indicateur pour arrêter pendant quelques temps l’humidification.

Une idée aurait

été de placé une sonde d’humidité dans la terre comme suit :

01.

La lampe :

Les LED de puissances sont une source très ponctuelle de lumière : pour la diffusion de la lumière le plus simple est d’utiliser une balle de ping pong.

.

Electronique :

Le potentiomètre sert a régler la tension sur le ventillo quand il tourne lentement.

Electro ventillus

Electro03.

Autres Images :

DSCN0072DSCN0070

DSCN0075DSCN0074